Maison passive

GreenHouseProject

PHILIPPE MENOCHET

Qu'est ce qu'une maison passive ?

Le principe fondamental d’une maison passive en Normandie ( comme toute maison passive ) repose sur l’usage passif des énergies externes (rayonnement solaire) et des sources de chaleur internes (appareils et habitants) qui suffisent à maintenir dans l’habitat une température agréable toute l’année.

Cette température confortable, en été comme en hiver, est assurée sans avoir recours à un système de chauffage conventionnel gourmand en énergie ce qui permet une économie d’énergie de 80% par rapport à un bâtiment standard. Le besoin de chauffage doit être inférieur à 15 kWh/m²/an. C’est le résultat de l’optimisation économique (pas de système de chauffage indépendant).

GreenHouseProject

Les objectifs

Les objectifs d’une maison passive

Les besoins d’une maison passive étant basés pour l’essentiel sur des apports énergétiques naturels, le but est d’optimiser les éléments de base de l’habitat, c’est-à-dire son enveloppe (les murs, le sol, la couverture) et le vitrage.

L’enveloppe : l’objectif est d’isoler parfaitement, de garder la chaleur au sein de l’habitat en luttant contre les déperditions, les ponts thermiques. La performance des matériaux choisis est primordiale.

L’efficacité thermique du bâtiment ainsi optimisée peut permettre de se dispenser d’un système de chauffage conventionnel.

Le vitrage : les vitrages d’une maison sont habituellement l’un des points clefs de perte d’énergie. Dans le même temps, ils permettent l’apport passif en énergie solaire.

Pour les projets passifs sont donc utilisés des menuiseries à triple vitrage, les mieux adaptés pour limiter les pertes d’énergie.

L’étanchéité à l’air : l’enveloppe de l’habitat doit être hermétique afin de limiter les pertes de chaleur et de rendre efficient l’isolation tout en respectant la nécessaire… ventilation de l’air.

Un test de pressurisation du bâtiment (test « blowerdoor ») est donc effectué afin de vérifier la bonne étanchéité.

La ventilation : le renouvellement de l’air d’une maison passive est primordial du fait même de son étanchéité.

L’installation d’une ventilation mécanique contrôlée à double flux (VMC) permet de récupérer l’air vicié et de le renouveler par l’air sain de l’extérieur.

L’opération est réalisée sans déperdition de chaleur. Un appoint de chaleur est même assuré par la redistribution de la chaleur récupérée sur l’air rejeté à l’extérieur par la ventilation mécanique.

Ce système est couramment associé à un puits canadien pour l’apport d’air neuf (Cf. maisons bioclimatiques).

 

Maison contemporaine de plain-pied

Minimiser les pertes

  • Capter et stocker la chaleur dans le bâtiment possible grâce à une excellente isolation et à l’étanchéité. Cette stratégie (réduire les pertes) contribue naturellement à la performance énergétique d’un bâtiment.

 

Consommation des appareils

  • Utiliser des appareils peu gourmands en énergie (catégorie A+) et responsabiliser les habitants sur leurs habitudes de consommation.

Energies alternatives

  • Choisir des systèmes d’énergie alternatifs afin de compléter les besoins(panneaux solaires thermiques, panneaux photovoltaïques…).

Projets passifs